10 erreurs classiques de présentation

10 erreurs classiques de présentation

4855 3216 SlidePro

Et comment les éviter

Si je vous dis « présentation », la plupart d’entre vous pense immédiatement à une présentation ennuyeuse, laborieuse ou ne menant nulle part. Pourtant, réfléchissez : vous avez déjà assisté à de très bonnes présentations, non ? Alors pourquoi ne pas essayer de faire de même lors de votre prochaine présentation ? Dans cet article, nous passons en revue 10 erreurs classiques de présentation, et les manières de les éviter.

Erreur n°1 : vous manquez de préparation

Steve Jobs était un orateur de référence, dont les discours sont devenus des cas d’école. S’il donnait l’impression de faire ses présentations de manière naturelle et sans aucun effort, il se préparait en fait des jours voire des semaines durant.

Une préparation méthodique de votre présentation est indispensable, alors prenez-y vous à l’avance. Connaître votre message et vos arguments sur le bout des doigts vous permettra aussi de mieux gérer votre stress le jour de la présentation.

Erreur n°2 : vous ne vous renseignez pas assez sur le lieu et l’équipement de la présentation

Imaginez-vous arriver sur le lieu de votre présentation une heure avant le début, et vous rendre compte que le projecteur ne reconnait pas l’ordinateur sur lequel vous avez sauvegardé votre présentation… Terrible, n’est-ce pas ?

De telles situations sont pourtant faciles à éviter. Il vous suffit de vous familiariser à l’avance avec les spécificités du lieu dans lequel vous allez donner votre présentation, et avec le type de matériel que vous aurez à utiliser.

Il peut toujours y avoir des problèmes inattendus sur lesquels vous n’avez pas d’influence, alors préparez un plan B pour toutes les situations problématiques auxquelles vous pouvez penser.

Erreur n°3 : vous ignorez les attentes de votre audience

Certains présentateurs sont tellement focalisés sur leur présentation qu’ils en oublient de prendre en compte les besoins spécifiques de leur public.

Pour éviter cela, commencer votre présentation en annonçant à votre public le contenu de votre présentation, en le prévenant de pauses éventuelles et de quand elles auront lieu, en l’informant de si et quand il sera possible de poser des questions, etc.

Un public qui sait à quoi s’attendre sera plus détendu et concentré sur le contenu et le message que vous souhaitez leur communiquer.

Erreur n°4 : vous utilisez des contenus inappropriés

Le but premier d’une présentation est de transmettre et partager des informations avec votre public. Il est donc fondamental que vous sachiez à qui vous vous adressez.

Renseignez-vous à l’avance sur les personnes qui composeront votre public. Qui sont-elles ? Pourquoi sont-elles présentes à votre présentation ? S’agit-il de personnes déjà familiarisées avec le sujet, ou bien de novices ? Qu’espèrent-elles apprendre de votre présentation ? Par exemple, mieux vaut ne pas utiliser un jargon trop pointu devant une audience novice. Au contraire, évitez d’avoir l’air de vouloir réexpliquer les bases du sujet à des experts.

Mettez-vous dans la peau de votre public et cherchez à connaître ses besoins et motivations. Jusqu’aux dernières minutes avant la présentation, n’hésitez pas à aborder les personnes qui entrent dans la salle et à échanger avec elles pour savoir qui elles sont et ce qu’elles savent déjà.

Erreur n°5 : vous parlez trop

Les présentations courtes et concises ont souvent plus d’impact que les présentations longues et verbeuses. Essayez de vous en tenir à quelques idées principales. Si vous mettez trop de temps à en venir au cœur du sujet, vous risquez de perdre votre audience en route.

Souvenez-vous : l’adulte moyen a un temps d’attention moyen de 15 à 20 minutes seulement ! Pour vous aider à ne retenir que les idées les plus importantes pour votre présentation, posez-vous la question suivante lors de votre préparation : est-ce que cette information est vraiment utile à mon public ?

Erreur n°6 : vous utilisez des visuels inadaptés

Des slides de mauvaise qualité peuvent nuire à n’importe quelle présentation, même les plus passionnantes de contenu. Accordez suffisamment de temps à la mise en page de vos slides. Ne cherchez pas à faire dans le flashy ou l’original : concentrez-vous sur un contenu clair et organisé, des polices lisibles et des couleurs harmonieuses.

Lors de votre préparation, prenez en compte l’environnement dans lequel aura lieu la présentation. Des slides avec un fond sombre et des textes clairs rendront un meilleur effet s’ils sont présentés dans une pièce sombre, tandis qu’un fond clair avec des textes foncés sera plus facile à lire dans une pièce très lumineuse.

Le choix des images est également très important. Des graphiques de qualité peuvent vous aider à présenter des informations complexes et à rendre votre slide plus attrayant. A l’inverse, une image de mauvaise qualité apparaîtra comme un manque de professionnalisme. N’intégrez une image que si elle apporte réellement quelque chose à votre présentation. Sinon, préférez toujours laisser un espace vide : moins un slide est encombré, plus il est lisible. N’utilisez les animations qu’avec parcimonie : un logo sautillant ou un émoticône animé ne fera que distraire votre public.

Erreur n°7 : vous surchargez vos slides de texte

En ce qui concerne le texte de vos slides, faites simple.

N’essayez pas de faire tenir autant d’informations que possible sur chaque slide ! Limitez-vous à trois ou quatre mots par point, et à trois points par slide, maximum.

Attention, il ne s’agit pas non plus de répartir votre contenu sur des dizaines et des dizaines de slides ! Tenez-vous en à 10 slides maximum pour une présentation de 30 minutes. Examinez chaque slide, histoire ou graphique avec attention, et demandez-vous toujours ce que chaque élément apporte à la présentation. Enlevez tout ce qui n’apporte rien d’important.

Erreur n°8 : vous avez du mal à parler face à votre public

Nous passons un temps considérable de nos vies à parler à d’autres personnes. Mais parler devant un public est une chose complètement différente, et devenir un bon orateur n’est pas chose facile ! Comme pour toute compétence, il faut s’entraîner pour progresser.

Le stress peut vous pousser à dérouler votre présentation le plus vite possible pour en finir rapidement. Mais votre public risque dans ce cas de ne pas saisir vos messages clés. Utilisez les techniques de respiration profonde et de centrage pour vous calmer et ralentir votre cadence. Si vous commencez à parler trop vite au cours d’une présentation, prenez un moment pour vous ressaisir. Respirez lentement et énoncez chaque mot de façon claire, en vous concentrant sur le rythme de votre discours.

Le storytelling (ou narration) est également une technique efficace pour gagner en attraction lors de vos discours. Les récits sont des outils puissants lorsqu’il s’agit d’inspirer et d’intéresser une audience.

Erreur n°9 : vous manquez de dynamisme

Il s’agit d’une autre erreur fréquemment commise lors des présentations : le présentateur se fige à un endroit et y reste jusqu’à la fin.

Même si vous vous sentez plus à l’aise en restant derrière le pupitre par exemple, essayez de vous inspirer des grands orateurs tels que Steve Jobs, qui se déplaçait pour occuper tout l’espace de la scène. Il faisait aussi beaucoup appel aux gestes et au langage corporel pour communiquer son enthousiasme et sa passion pour le sujet dont il parlait.

Faites attention à ce que font vos mains : elles communiquent vos émotions de manière très visible. N’utilisez que des gestes qui vous semblent naturels, n’essayez pas de les forcer, ni de faire des gestes trop exagérés, sous peine de passer pour un clown !

Erreur n°10 : vous éviter le regard des autres

Avez-vous déjà vu un présentateur faire toute sa présentation sans regarder une seule fois son public, en ne posant son regard que sur ses notes, l’écran, le sol ou le plafond ? Qu’avez-vous ressenti alors en tant que spectateur ?

Regarder dans les yeux permet d’établir une connexion personnelle avec quelqu’un. Même un coup d’œil rapide vous aide à maintenir votre audience intéressée.

Si votre public est constitué d’un nombre restreint de personnes, essayez de regarder chacun dans les yeux au moins une fois pendant votre présentation.

Si votre public est de taille trop importante pour pouvoir regarder chaque individu dans les yeux, essayez de regarder les fronts des gens. Même si la personne dont vous regardez le front n’en aura peut-être pas l’impression, toutes les personnes assises autour d’elle penseront que vous l’aurez regardée dans les yeux.

En résumé

Donner une présentation de qualité demande du temps et du travail. Mais savoir quels sont les pièges à éviter vous permettra déjà de partir du bon pied. Les principales erreurs relèvent d’un manque de préparation, d’un contenu inadapté et d’un discours de mauvaise qualité. Gardez-les en tête, ainsi que les manières de les éviter, lors de la préparation de votre prochaine présentation : vous êtes bien partis pour donner la meilleure présentation de votre vie !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php