On a lu pour vous : The Art of Public Speaking, de Dale Carnegie

On a lu pour vous : The Art of Public Speaking, de Dale Carnegie

5472 3648 SlidePro

Un must-have  sur la prise de parole en public

Une bonne communication est fondamentale pour s’assurer qu’un message soit reçu correctement par le public. Pour un leader, être un bon communicant est donc une caractéristique absolument essentielle. Nous nous intéressons aujourd’hui à un classique de la littérature à ce sujet, puisque publié la première fois en 1915, mais aussi à un ouvrage que les plus grands orateurs continuent de citer de nos jours. Cet ouvrage de référence, c’est The Art of Public Speaking, de Dale Carnegie. Dale Carnegie (1888-1955) a été l’un des premiers auteurs de notre ère à enseigner aux autres des méthodes efficaces et détaillées pour prendre la parole en public avec brio et pour attirer le succès de manière générale. Fondateur du Carnegie Institute for Effective Speaking and Human Relations, présent dans le monde entier, il a écrit plusieurs ouvrages dont How to Win Friends and Influence People (1936), vendu à plus de 10 millions d’exemplaires.

The Art of Public Speaking (tombé dans le domaine public aux Etats-Unis et donc facilement accessible en anglais) fournit quantité de stratégies pour la prise de parole en public. Ces conseils ont autant de valeur pour les entrepreneurs d’aujourd’hui qu’ils en avaient pour les leaders des temps passés. Bien sûr, puisqu’ils ont été rédigés il y a plus d’un siècle, certains passages sont d’un style un peu vieillot ou bien font référence à des problèmes rencontrés par les présentateurs d’alors – par exemple, la difficulté de présenter sans support visuel, surmontée depuis par PowerPoint et ses équivalents. Mais les messages les plus importants du livre sont toujours valables aujourd’hui. On vous en livre certains dans cet article.

C’est en parlant qu’on devient orateur.

La meilleure façon de devenir un orateur sûr de vous et efficace, selon l’ouvrage, est de prendre la parole en public. Vous n’apprendrez pas mieux qu’en pratiquant, en pratiquant et en pratiquant encore.

Soyez positif.

Un autre conseil fondamental est de rester positif et de croire en vous. Ayez quelque chose à dire – vous avez quelque chose à dire. Oubliez vos peurs et vos doutes. Soyez passionnés par le sujet dont vous parlez.  Et par-dessus tout, soyez assuré de réussir, croyez en votre succès. Pour citer l’ouvrage : « si vous pensez que vous allez échouer, alors il n’y a pas d’espoir pour vous. Vous allez échouer. »

Travaillez votre voix.

L’ouvrage insiste sur l’importance de maîtriser l’outil qu’est votre voix et toutes les modulations qu’elle peut offrir. The Art of Public Speaking a été écrit à une époque où les microphones et les haut-parleurs n’existaient pas ou n’étaient que très peu utilisés. Les technologies d’aujourd’hui (notamment le micro) peuvent nous aider à utiliser notre voix de manière plus efficace, mais même avec ces technologies, la différence reste flagrante entre un orateur qui utilise sa voix avec habileté et un orateur qui ne sait pas le faire.

L’ouvrage enseigne également tous les fondamentaux pour améliorer le contenu de vos présentations et discours, articuler les éléments de votre discours de manière efficace, utiliser correctement la rhétorique, le tout avec force de détails et d’exemples de vrais discours.

C’est donc une mine d’information à la fois extrêmement riche et très accessible que l’on recommande fortement à toute personne souhaitant commencer à travailler sa qualité d’orateur. Pour les orateurs plus chevronnés, c’est un ouvrage de référence à la fois pour toute discussion sur le sujet de la prise de parole et pour évaluer votre propre niveau. Enfin, pour tous les lecteurs, c’est un trésor de références à des discours connus et personnalités marquantes du début du siècle.

Quelques citations de l’ouvrage

On finira par quelques citations (traduites de l’anglais) de The Art of Public Speaking :

« La concentration est le processus par lequel on se distrait des sujets moins importants »

« Le premier signe de grandeur est lorsqu’un homme n’essaie pas de paraître ou d’agir avec grandeur »

« Si vous pensez que vous allez échouer, alors il n’y a pas d’espoir pour vous. Vous allez échouer. »

« Le pire châtiment jamais imaginé par le génie humain est la monotonie extrême, l’isolement en cellule. »

« Le destin n’est pas de la chance. Le destin c’est un choix. »

« Charles Dana, l’éditeur renommé du New York Sun, a dit à l’un de ses reporters que s’il voyait dans la rue un chien mordre un homme, il ne devait pas y prêter attention. Le Sun ne pouvait se permettre de perdre du temps et l’attention de ses lecteurs avec des évènements si mineurs. « Mais, dit M. Dana, si vous voyez un homme mordre un chien, alors rentrez immédiatement au bureau et rédigez un article dessus. » Bien sûr, dans ce cas c’est de l’information, c’est inhabituel. »

« Ce n’est pas le travail qui tue les hommes, c’est l’inquiétude. Le travail est bon pour la santé, il est presque impossible de donner plus de travail à un homme que ce qu’il peut supporter. L’inquiétude, c’est la rouille sur la lame. Ce n’est pas la rotation qui détruit la machine, c’est la friction. »

« La parole est d’argent, le silence est d’or. La parole est humaine, le silence est divin. »

« La formule de Wilkie Collins pour écrire de la fiction s’applique aussi bien à la prise de parole en public : « Faites-les rire, faites-les pleurer, faites-les attendre ». »

« Hier n’est plus qu’un rêve et demain n’est encore qu’une vision, mais l’aujourd’hui bien vécu fait de chaque hier un rêve de bonheur et de chaque demain une vision d’espoir » Kalidas

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php