Présentation PowerPoint : libérez-vous de ces 5 règles établies

Présentation PowerPoint : libérez-vous de ces 5 règles établies

3948 2961 SlidePro

Vous devez faire une présentation et ne savez pas par où commencer ? La première chose à faire est d’oublier certaines des règles établies qu’on vous a enseignées.

Le temps d’attention que l’on accorde à ce qui se passe autour de nous est de plus en plus court. De vrais poissons rouges ! Il vous faut arriver à capter l’attention de votre audience et à la conserver tout au long du message que vous souhaitez délivrer. Une bonne façon de maintenir son intérêt est de la surprendre en suivant ces 5 conseils.

Première règle à oublier : « appliquez un thème homogène »

A remplacer par : « surprenez visuellement votre audience »

Lors d’une présentation, les intervenants prennent souvent soin d’appliquer un même thème homogène à tous leurs slides. Or cela peut fortement contribuer à endormir votre audience. Etablir un graphisme cohérent et reconnaissable est important du point de vue du storytelling, mais il est tout aussi important d’aménager un effet de surprise visuel de temps en temps.

Johnathan Dane, fondateur de l’agence marketing KlientBoost, explique ainsi que pour garder son audience éveillée et intéressée, une astuce infaillible est de projeter tout d’un coup une image comme sortie de nulle part, mais qui a malgré tout un lien avec votre message.

Johnathan Dane a récemment testé cette idée lors une conférence dans laquelle il intervenait. Il a constaté que l’attention du public était au plus haut lorsqu’il projetait des slides qui semblaient hors contexte, mais qui paradoxalement, renforçaient le message qu’il souhaitait délivrer.

Il ajoute que ces slides soumettaient à l’audience un enseignement important, facile à exploiter et à mettre en place.

Deuxième règle à oublier : « vos slides doivent être parfaits »

A remplacer par : « utilisez tout le potentiel de votre environnement »

Quand vous préparez votre présentation, vous souhaitez bien évidemment que vos slides soient parfaits. Mais gardez bien à l’esprit que vos slides ne seront pas projetés dans le néant. Ce qui fera la qualité de votre présentation, ce sera son design bien sûr, mais aussi la mise en contexte et l’utilisation de l’environnement où vous la présenterez.

Comme le souligne Annie Praytel, consultante en stratégie de marque chez l’agence publicitaire Northlich, tout l’environnement doit être utilisé et mis à profit pour renforcer votre discours, qui doit s’appuyer sur plus que la seule présentation. Cela va du décor de la salle, au langage corporel, en passant par l’utilisation de sons et lumières.

Familiarisez-vous à l’avance avec le lieu de la présentation et le contexte général. Personnalisez votre présentation en y insérant des éléments de surprise. Choquez, enthousiasmez, ravissez votre audience. Et par-dessus tout, faites-vous plaisir.

Troisième règle à oublier : « suivez un schéma qui a fait ses preuves »

A remplacer par : « racontez une histoire fascinante »

Rester assis et attentif devant une présentation, c’est dur, surtout quand on enchaîne des journées de travail de 9 heures ou plus. Lorsque vous concevez votre présentation, évitez d’assaillir votre audience de données arides et ennuyeuses. Au contraire, essayez plutôt de la divertir en racontant une histoire que vous aurez conçue pour elle.

Paige Paquette, responsable marketing au sein du développeur logiciel Axiom Zen, considère qu’une bonne utilisation du timing et des images permet de concevoir une histoire visuelle marquante, qui viendra compléter efficacement et en direct votre discours.

Faites appel à des études de cas pour illustrer la mise en pratique de vos conseils, devenez un personnage de vos récits, racontez des anecdotes et des expériences vécues par vous, partagez vos points de vue.

Pourquoi suivre un modèle plan-plan quand vous pouvez créer votre propre voie ?

Quatrième règle à oublier : « énoncez vos idées de manière évidente »

A remplacer par : « communiquez par des signaux subtils »

Très souvent, les intervenants font appel à des textes, des images qui parlent par elles-mêmes ou projettent des enseignements condensés au maximum pour présenter leurs idées. Or cette approche peut faire perdre le fil à votre audience, qui risque de rester coincée sur une idée. Utilisez plutôt des signaux subtils, en proposant des éléments interactifs, pour stimuler et convaincre votre audience.

Isaac K. Oommen, responsable marketing au sein de McGregor Thompson, raconte qu’il utilise dans ses présentations des logiciels qui lui permettent de zoomer sur le contenu qu’il projette. Il peut ainsi emmener son audience vers les détails d’un graphique ou d’une photo, ce qui alimente son attention.

Le monde n’a pas qu’un niveau de lecture, vos présentations non plus ! Remplacez vos messages “bulldozer” par des indications subtiles, et laissez votre audience mener sa propre réflexion pour adhérer à votre message.

Cinquième règle à oublier : « oubliez toutes les règles »

A remplacer par : « gardez à l’esprit l’expérience utilisateur »

Nous vous avons encouragé un peu plus haut à oublier les règles établies et à essayer de nouvelles choses. Mais il nous faut maintenant vous mettre en garde : ne sacrifiez jamais, au grand jamais, la lisibilité de votre design.

Le même avertissement provient de Vladimir Gendelman, fondateur de l’entreprise de logiciels Company Folders. Il souligne que certains graphistes jouent parfois la carte de l’originalité et appliquent des polices de texte ou des couleurs inhabituelles, pour que leurs présentations sortent du lot. Malheureusement cela se fait souvent au prix de la lisibilité. Un texte dont les lettres s’entremêlent en fioritures ou un mauvais contraste entre le texte et le fond, rendront vos slides très difficiles à suivre pour votre audience.

Changer quelques règles, oui. Changer toutes les règles, non. Il est une règle à ne jamais, jamais oublier : faire des slides lisibles.

Vladimir Gendelman ajoute que votre texte doit toujours être dans une police lisible, qu’il soit projeté sur un écran ou imprimé en version papier. Il conseille d’utiliser pour les titres une police « sans serif » telles que Lucida Console, et d’assurer un contraste suffisant entre le texte et le fond. Enfin, il rappelle que lorsqu’une présentation est projetée sur un écran, le texte doit être visible et lisible depuis le fond de la salle.

En cas de doute, optez toujours pour une expérience utilisateur simple. Il s’agit là d’un conseil de design en présentation fondamental et applicable en toute occasion. Ne le sous-estimez pas !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php