10 conseils pour vos présentations en histoire de l’art

10 conseils pour vos présentations en histoire de l’art

7416 5596 SlidePro

PowerPoint s’est imposé comme l’outil de référence pour présenter les résultats d’une étude académique dans le domaine de l’histoire de l’art, que ce soit lors de conférences professionnelles, de discussions académiques, ou simplement pendant les cours. Les sujets abordés en histoire de l’art sont souvent très visuels, et il est très important de savoir allier la force de l’image à celle des mots pour faire de bonnes présentations.

La plupart du temps, les présentations en histoire de l’art se fondent sur des travaux académiques déjà rédigés. Le présentateur prend place face à son public et lit son script tout en faisant défiler ses slides. Une présentation peut durer de 5 à 45 minutes, et la moyenne tourne autour de 20 minutes, avec parfois quelques minutes de questions et réponses à la fin.

Comment créer une bonne présentation en histoire de l’art ? Suivez nos 10 conseils pour y arriver.

1.Préparez un script dédié

Evitez de lire mot-à-mot le contenu de vos travaux académiques. Il vaut mieux préparer un script de présentation, qui reprend les idées principales de vos recherches tout en éliminant les développements secondaires afin de ne pas excéder le temps imparti. Reformulez les phrases pour qu’elles s’enchaînent de manière fluide et naturelle à l’oral : vous verrez que de nombreuses expressions sont moins heureuses à l’oral qu’à l’écrit.

2.Communiquez avec votre public

Même si vous lisez votre script, assurez-vous de regarder votre public de temps en temps. Ménagez des pauses dans votre discours, et adoptez différentes vitesses d’élocution au cours d’une même présentation. Quand l’occasion se présente, n’hésitez pas à lâcher votre script un moment et à improviser des explications plus détaillées sur certains slides, par exemple pour expliciter une image difficile à comprendre. Tout cela vous permettra de briser la monotonie de la présentation et de conserver l’attention de votre public.

3.Sachez combiner vos slides et votre script

Si votre présentation repose majoritairement sur des images, alors laissez les slides parler d’eux-mêmes. Evitez de développer trop longuement les aspects théoriques qui s’éloignent des images que vous présentez. Adaptez votre script afin qu’il progresse de la même manière que vos slides. A l’inverse, si votre présentation ne repose pas tant sur les images que sur ce que vous dites, vous pouvez afficher un slide vierge lorsque vous expliquez un élément théorique pour lequel vous n’avez aucune image à montrer. Le public reportera son attention sur vous plutôt que sur le slide. Attention : il faut quand même éviter de le faire trop souvent, et ne pas finir votre présentation par un slide vierge.

4.Organisez bien vos slides

Arrangez vos slides et votre script afin de passer plus ou moins le même temps sur chaque slide, sans vous attarder trop sur un slide en particulier. Si votre présentation doit durer 20 minutes, il semble cohérent de passer 1, 2 ou 3 minutes maximum par slide. Rester plus longtemps sur un slide risque de faire décrocher votre public, et si vous ne passez que quelques secondes sur un slide, vous ne lui laisserez pas suffisamment de temps pour voir et comprendre ce qui est affiché.

5.Choisissez des images de qualité

Peu importe le type d’images que vous utilisez – cartes, objets, vieilles photos… : cherchez toujours à avoir des images de la meilleure qualité possible. En montrant des images de qualité et agréables à regarder, vous augmentez leur impact sur le public. Préférez donc les grandes images aux petites, et évitez de redimensionner les images et de les élargir, ce qui risque de donner un aspect pixélisé, flou, et une mauvaise expérience visuelle en général.

6.Des fonds noirs et de la simplicité

Un fond noir uni est souvent ce qui met le mieux en valeur les images. Evitez d’utiliser les effets de transition d’un slide à l’autre, tout comme les effets d’entrée ou de sortie des éléments d’un slide. Ces effets risquent surtout de distraire votre public du message que vous voulez faire passer. Adoptez une police simple, facilement lisible de loin, et utilisez la même police sur tous vos slides.

7.Réduisez la quantité de texte affiché

Même les professionnels commettent cette erreur, pourtant classique. N’insérez pas de longs paragraphes ou textes sur vos slides, sauf si vous comptez lire ce passage à voix haute à votre public. Peu importe ce que vous dites au même moment, dès lors qu’il y a du texte sur votre slide, le public aura tendance à lire ce texte plutôt qu’à vous écouter, et risque donc de passer à côté d’un message important.

8.Laissez-vous une marge de temps

Si vous n’avez que 20 minutes pour donner votre présentation, alors répétez-là jusqu’à être capable de la faire en 18 minutes. Pourquoi ? Parce que la plupart du temps, lors de votre présentation face au public, il vous faudra deux minutes de plus pour terminer ce que vous avez pourtant répété de nombreuses fois en deux minutes de moins. De nombreux facteurs influencent votre temps de présentation, qui ne sont pas présents pendant les répétitions : votre état de stress, les problèmes techniques, un éclairage difficile ou une configuration des lieux différente… Rien de pire que de devoir se dépêcher de finir une présentation avec le sentiment de la bâcler, mieux vaut donc prévoir une marge de deux minutes.

9.Préparez votre timing

Essayez vraiment de ne pas dépasser le temps dont vous disposez pour donner votre présentation. Les conférences professionnelles sont particulièrement minutées, et tout dépassement de votre part risque de chambouler le reste de la journée. Pour rester dans les temps, il peut être utile de noter sur votre script les durées estimées pour chaque passage. Par exemple si vous disposez de 20 minutes et que votre script fait cinq pages, vous pouvez noter au bas de la première page « 3’30’’», au bas de la seconde « 7’», etc. Le jour de la présentation, servez-vous d’un chronomètre (votre montre ou votre téléphone fera l’affaire). Démarrez-le lorsque vous commencez votre présentation, puis respectez le tempo que vous vous êtes noté sur le script. Bien sûr, cette technique ne fonctionne bien que si vous avez correctement répété votre présentation au préalable. Ce qui nous amène au dernier conseil…

10.Répétez !

Toute présentation nécessite d’être répétée. Et plus elle est importante pour vous, plus vous devriez la répéter. Si vous intervenez dans une conférence professionnelle, entraînez-vous de nombreuses fois, et ajustez votre timing autant de fois que nécessaire pour être sûr de finir dans les temps. Vous pouvez répéter seul et à voix haute, mais le mieux est de le faire devant quelqu’un d’autre. Demandez à quelqu’un de vous servir de public de répétition, de vous chronométrer, et de noter vos éventuels tics de langage et corporels, et tous les petits éléments que vous pourriez améliorer. Les petits détails peuvent vite s’accumuler pour donner une mauvaise impression générale, et là encore, rien de mieux pour s’améliorer que de s’entraîner souvent.

Surtout, gardez en tête que l’objectif principal de votre présentation est de communiquer clairement vos idées à d’autres individus. A vous de jouer : suivez ces 10 conseils et présentez vos idées de manière professionnelle, fluide et limpide !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php