10 règles pour une bonne présentation scientifique à l’oral

10 règles pour une bonne présentation scientifique à l’oral

4976 3223 SlidePro

Savoir donner une présentation orale de qualité est une compétence appréciable dans tous les secteurs d’activité. Mais si vous travaillez dans un domaine scientifique, il est absolument fondamental de savoir transmettre vos idées de manière à la fois claire et logique, afin de mettre en valeur vos résultats scientifiques et de vous ouvrir des opportunités professionnelles intéressantes. En présentant vos travaux à l’oral avec talent, vous pouvez obtenir une attention bien plus importante qu’en ne faisant que les publier par écrit. Nous avons préparé pour vous dix règles à suivre pour améliorer vos présentations orales.

Règle n°1 : Adressez-vous au public

Nous ne faisons pas ici référence au fait de vous tourner vers votre public quand vous présentez, même si regarder autant d’auditeurs que possible dans les yeux pendant votre présentation permet aussi de créer une relation de confiance et de proximité avec votre public.

Mais ce sur quoi nous voulons insister ici, c’est qu’avant même la présentation, vous devez préparer un contenu et un format qui correspondent à votre public. Pour cela, il faut d’abord savoir qui il est. D’où vient-il ? Que connait-il déjà sur le sujet ? Qu’attend-il de votre présentation ? Préparer une présentation hors sujet est le meilleur moyen d’ennuyer et d’endormir votre public. Donnez-leur ce qu’ils veulent, vous gagnerez toute leur attention.

Règle n°2 : Le trop est l’ennemi du bien

L’une des erreurs fréquentes parmi les présentateurs novices est de vouloir trop en dire. La tentation est forte de tenter de prouver sa valeur en présentant autant d’idées que possible, mais cette attitude est contre-productive. En en disant trop, vous risquez de noyer votre message le plus important au milieu d’éléments secondaires, et de devoir couper court à la session de questions alors qu’elle est souvent très instructive pour tous. Plus vous voudrez dire de choses, plus vous aurez tendance à parler vite, rendant votre message moins compréhensible.

Au lieu de vouloir trop en dire, il vaut mieux préparer une présentation à la fois claire et concise, qui montrera bien mieux votre maîtrise du sujet. N’hésitez pas à présenter des idées nouvelles ou iconoclastes pour susciter le débat et le dialogue à l’issue de votre présentation. Incitez votre public à réagir à ce que vous dites et à prendre une part active dans la présentation.

Si l’on ne vous pose aucune question à la fin de la présentation, cela signifie probablement que vous n’avez pas suivi les 10 règles de la présentation orale, et que le contenu de votre présentation était soit incompréhensible soit banal.

Règle n°3 : Ne parlez que si vous avez quelque chose à dire

Ne surestimez pas la quantité de données que vous aurez à présenter dans un temps futur : la recherche met toujours plus de temps à avancer qu’on le voudrait. Ménagez votre public, son temps est précieux, et ne doit être utilisé que lorsque vous avez du contenu intéressant à présenter, et pas simplement des données préliminaires à l’intérêt limité.

Règle n°4 : Insistez sur votre message clé

En règle générale, si vous rencontrez l’une des personnes qui a assisté à votre présentation une semaine plus tard et lui demandez ce qu’elle en a retenu, elle devrait être capable de restituer trois idées. Si ces trois idées constituent bien celles de votre message principal, alors félicitations, votre présentation a été fructueuse. Si cette personne se souvient de trois idées, mais que ces idées ne sont pas les idées clés de votre présentation, alors il vous faut revoir la façon de communiquer votre message. Enfin, faut-il vraiment dire ce que cela signifie si cette personne ne se souvient d’absolument rien de votre présentation ?

Règle n°5 : Soyez logique

Appréhendez votre présentation comme une histoire à raconter. Elle doit suivre une progression logique : une situation initiale clairement établie, un développement et une conclusion. La situation initiale consiste en la mise en place, le développement est le corps de votre présentation, et une fois arrivé à votre conclusion, vous devez confirmer le message clé de manière forte et compréhensible.

Règle n°6 : Mettez-vous en scène

Une présentation divertissante est plus intéressante, mais n’en faites pas trop non plus et connaissez vos limites. N’essayez pas de faire de l’humour si ce n’est pas naturel pour vous. Ne racontez pas à tout prix une anecdote si vous ne savez pas les raconter. Soyez authentique, tout en offrant à votre public une véritable prestation. Vous augmentez ainsi vos chances de respecter la règle n°4 !

Règle n°7 : Répétez et chronométrez votre présentation

Cette règle est particulièrement importante pour les présentateurs débutants. Une fois devant votre public, n’improvisez pas, restez sur ce que vous avez répété. Ne commettez pas l’erreur de dévier de vos préparations, et surtout évitez à tout prix de présenter un contenu que votre public connaît et maîtrise mieux que vous ! Il est d’autant plus facile de résister à ces travers si vous répétez votre présentation de nombreuses fois. Vous pouvez tout à fait vous servir de notes pour vous souvenir de la structure de votre discours.

Enfin, entraînez-vous à présenter à l’oral en saisissant chaque opportunité qui se présente à vous, que ce soit en devenant assistant enseignant ou en faisant partie du club de lecture. Si vous devez donner une présentation importante, arrangez-vous pour ne pas la donner pour la première fois devant des pairs. Essayez plutôt de la présenter d’abord à vos collaborateurs de recherche, qui seront non seulement plus bienveillants, mais aussi plus enclins à pointer les incohérences et les points nébuleux. Les réunions de groupes au sein du laboratoire sont une excellente occasion pour cela.

Règle n°8 : Utilisez les visuels de manière modérée et efficace

Chaque présentateur a son propre style. Certains arrivent à captiver leur public sans aucun support (ceux-là sont rares), tandis que d’autres préfèrent utiliser des supports visuels. Enfin, certains présentateurs ne sont tout simplement pas en mesure de présenter correctement un sujet particulier sans utiliser des graphiques et schémas.

Si l’on pouvait rédiger 10 autres règles rien que sur la façon de préparer de bons supports visuels, l’un des éléments les plus importants est de déterminer le bon nombre de graphiques à intégrer dans une présentation. En règle générale, il est contre-productif d’avoir plus d’un visuel par minute de présentation, car vous n’aurez pas le temps de tout présenter. Appliquer la règle n°7 présentée dans cet article vous aidera à vérifier en amont le temps nécessaire pour présenter chacun de vos supports visuels, et d’en ajuster le nombre si besoin. Faites simple également au sein de chaque support visuel, ne le surchargez pas. Il s’agit de faire passer quelques idées seulement, mais de manière efficace.

Enfin, évitez de lire ce qui est marqué sur le schéma ou graphique, sauf si c’est un effet de style pour accentuer une idée particulière. Vos supports visuels sont là pour renforcer les idées que vous énoncez à l’oral en fournissant des données ou des preuves.

Règle n°9 : visionnez ou écoutez vos présentations enregistrées

Rien de plus instructif que de s’écouter ou de se regarder présenter pour rectifier ses travers. Vous vous rendrez immédiatement compte des règles que vous enfreignez et de vos axes d’amélioration. L’amélioration ne sera pas immédiate, et vous devrez travailler dur pour progresser, mais il est important de faire face à ses propres erreurs et faiblesses pour les surpasser.

Règle n°10 : Rendez à César ce qui est à César

Autrement dit, citez les personnes dont vous utilisez les travaux ou qui ont contribué à vos recherches. Attention à de pas remercier trop de personnes sans fondement, car cela dilue la valeur des contributions réelles.

Ici encore, il est important de bien appliquer la règle n°7 pour ne pas manquer de temps pour les remerciements. Il peut parfois être préférable de remercier les personnes et institutions au début de votre présentation, ou bien au moment où vous faites référence à leur contribution, pour les mettre vraiment en valeur.

 

Suivre ces 10 règles de présentation orale devrait vous aider à gagner en puissance et en reconnaissance. Cependant, l’expérience montre que cela n’est pas toujours suffisant. Il est très difficile de prédire l’alchimie entre un présentateur et son public, et la façon dont se déroule une présentation défie souvent les pronostics. A posteriori, l’intensité et la profondeur des questions posées et des retombées à la suite de votre présentation sont un bon indicateur de succès.

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php