10 conseils pour des slides qui renforcent votre message

10 conseils pour des slides qui renforcent votre message

1000 667 SlidePro

Il y a des slides élégants et soignés, agréables à regarder, et qui captivent votre attention tout au long de la présentation. Et il y a des slides qui en plus d’être remarquablement bien conçus, vous font vous concentrer et intégrer de façon durable le message clé qui vous est délivré.

C’est de ce type de slides que nous allons parler aujourd’hui, de ceux qui vous permettront de faire d’une présentation intéressante et agréable à suivre, une présentation fascinante dont le message restera gravé pour longtemps dans la mémoire de votre public.

Voici donc 10 conseils pour arriver à passer ce cap. Les cinq premiers conseils sont plus généraux, se concentrant sur le gros du travail et les fondamentaux. Les cinq suivants sont plutôt tactiques, des astuces pour vous aider à rendre votre présentation particulièrement fluide et percutante.

Quelques conseils stratégiques pour commencer

1.Pensez à vos slides en dernier

La création de vos slides ne doit intervenir qu’à la fin de la conception de votre présentation. Il faut commencer par définir le message principal, les différents arguments qui viennent le soutenir. Puis répétez votre présentation – avant même d’avoir ouvert PowerPoint. Vérifiez la fluidité et la cohérence du message, et chronométrez-vous. Seulement après cela, vous pouvez passer à la création des slides.

La raison est simple : votre présentation doit pouvoir se suffire à elle-même, même sans slide. Votre PowerPoint n’est là que comme un support de présentation, destiné à améliorer la communication de votre message à votre public. Mais les slides ne sont pas votre message. Les slides ajoutent une dimension visuelle à un ensemble par ailleurs parfaitement solide et cohérent.

2.Soyez cohérent dans l’apparence et le ton de votre présentation

Pour qu’une présentation soit vraiment fluide, il faut que chaque slide semble faire partie intégrante d’une seule et même histoire, celle que vous racontez pour délivrer votre message. Visuellement, cela se traduit par une certaine unité ou cohérente de police, de couleurs et de types d’images utilisées.

Pour éviter les incohérences, vous pouvez créer un masque de diapositive et le réutiliser tout au long de votre présentation, mais les plus expérimentés se sentiront vite limités par cette approche. En guise d’alternative, créez différents masques de diapositives avec différents agencements mais une certaine unité de thème, et utilisez-les à votre préférence dans la présentation.

3.Soignez vos transitions

Afficher une cohérence visuelle ne signifie pas créer une série de slides tous identiques. Vous pouvez créer un modèle de slide pour le cœur de votre message, et adopter un modèle de slide différent pour les transitions entre différents sujets. Par exemple, si vos slides standards ont un fond sombre et des textes blancs, alors créez des slides avec un fond clair et des textes noirs pour les transitions. Vous conservez ainsi la cohérence de l’ensemble, tout en faisant apparaître clairement la structure de votre présentation. Votre public comprendra immédiatement si vous êtes en train de passer à un autre sujet.

4.Le trop est l’ennemi du bien

Surtout lorsqu’il s’agit de texte sur vos slides.

S’il y a bien une chose à éviter, c’est de charger vos slides de longs paragraphes de texte, surtout si c’est pour faire doublon avec ce que vous dites à l’oral. C’est la même chose si vous donnez un rapport écrit aux participants d’une réunion : tout le monde se plonge dans le rapport et plus personne n’écoute la personne qui parle. Le cerveau humain a beaucoup de mal à partager son attention entre la lecture d’un texte et l’écoute d’un orateur. En obligeant votre public à faire les deux en même temps, vous diminuez l’impact à la fois des mots que vous prononcez et des slides que vous projetez.

Si vous devez vraiment présenter une certaine quantité de texte sur vos slides, alors faites-le de manière progressive (par exemple en faisant apparaître les puces une à une) au fur et à mesure que vous progressez dans votre présentation orale.

5.Choisissez des photos qui renforcent votre message

Les photos simples et percutantes renforcent l’impact des mots que vous prononcez en même temps, sans détourner trop l’attention de votre public. Sélectionnez des photos qui résonnent fortement avec le sujet dont vous parlez, et qui sont de composition simple et directe. Vous pouvez utiliser une photo comme une métaphore, ou choisir une photo plus littérale. L’important, c’est que votre public puisse comprendre immédiatement pourquoi vous avez choisi cette photo, et quel est le lien avec ce dont vous parlez. Par exemple, la photo d’un navire en perdition peut tout à fait illustrer la faillite, dès lors que la photo est clairement et immédiatement compréhensible en ce sens.

Quelques tactiques pour aller plus loin

6.Utilisez les effets et les transitions avec parcimonie

PowerPoint et Keynote proposent de nombreuses animations, effets et transitions, mais la plupart n’ajoutent pas grand-chose à une présentation. Dans le pire des cas, une présentation truffée de ces effets donnera l’impression que son auteur a cherché à camoufler le manque de contenu ou d’intérêt par des plumes et des paillettes. Si vous tenez vraiment à utilisez ces effets, faites-le avec modération et subtilité !

7.La technique du masque pour diriger l’attention

Si vous voulez attirer l’attention de votre public sur un détail particulier d’une image, une alternative élégante à le pointer d’une flèche, consiste à utiliser un masque en transparence. C’est particulièrement utile si vous souhaitez montrer à votre public des détails particuliers d’une image avant d’en dévoiler l’intégralité. Il suffit de dupliquer l’image en question, de superposer les deux mêmes images exactement l’une sur l’autre, de régler la transparence de l’image supérieure sur un peu moins de 100%, et de rogner cette image afin de n’occulter que la partie désirée de l’image en-dessous.

8.Montrez les grandes images comme un panoramique

Si lors d’une présentation vous voulez montrer une photo très longue ou très large, au lieu de la réduire jusqu’à une taille illisible, vous pouvez la montrer comme un panoramique. C’est utile par exemple si vous voulez projeter une impression d’une page web ou un long PDF.

9.N’utilisez par l’autoplay pour vos vidéos

L’autoplay est une fonctionnalité de PowerPoint et Keynote qui permet de lancer la vidéo insérée sur un slide automatiquement lorsque ce slide est projeté. Le problème, c’est que la vidéo met parfois un certain temps à se mettre en marche, et souvent les présentateurs sont tentés de cliquer dessus pour la faire démarrer, ce qui au lieu de cela les fait passer au slide suivant.

La solution est de ne pas utiliser l’autoplay, et de paramétrer la vidéo dans votre présentation pour qu’elle ne se mette en route que quand vous cliquez dessus. Vous aurez ainsi entièrement le contrôle sur le moment auquel la vidéo démarre.

10.Recréez les graphiques simples

Les graphiques sont utiles dans une présentation, mais les présentateurs ont tendance à copier-coller des graphiques issus d’autres rapports. Les couleurs, les styles et les polices mal coordonnés à votre présentation peuvent donner un résultat visuel assez laid et gâcher les efforts que vous aurez mis par ailleurs dans le design de vos slides.

Pour éviter cela, et si le graphique en question est assez simple, le mieux est de le reproduire dans le logiciel de présentation. Vous pourrez ainsi choisir les couleurs, styles et polices les plus adaptés au reste de votre présentation.

Vous vous direz peut-être qu’on cherche la petite bête, mais la perfection des petits détails est ce qui rendra votre présentation vraiment exceptionnelle !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php