Les 5 règles d’or du storytelling pour vos présentations

Les 5 règles d’or du storytelling pour vos présentations

4896 3264 SlidePro

Imaginez que vous décidiez d’écrire le script d’un film inspiré de vos aventures de voyage. Vous vous remémorez alors toutes ces expériences vécues, tous ces personnages excentriques que vous avez rencontrés, tous les enseignements que vous en avez tirés… Jusque-là, tout va bien, n’est-ce pas ?

Maintenant, imaginez que vous ayez une présentation à donner et que votre directeur vous demande d’adopter une structure « type storytelling », dont il a entendu parler. Vous vous sentez perdus, vous ne savez pas par où commencer, ni comment vous allez bien pouvoir raconter une « histoire » avec vos slides PowerPoint !

Pourtant, les deux créations (script de film et structure de présentation) font appel aux mêmes ressorts. Dans les deux cas, il s’agit de storytelling. La seule différence est le support sur lequel vous allez présenter votre histoire : rédigée non pas dans un script, mais sur des slides, elle sera animée non pas par des acteurs séduisants, mais par de belles images.

Nous vous proposons aujourd’hui de passer en revue les cinq éléments fondamentaux de storytelling à mettre en place dans votre présentation.

1.Un personnage principal

Dans votre présentation, tout comme dans n’importe quelle histoire, il vous faut un personnage principal. Pour que vos auditeurs s’intéressent à son histoire, il faut qu’ils puissent s’identifier ou s’attacher à ce personnage, et qu’ils comprennent sa motivation et les raisons derrière ses actions. Mais à l’inverse d’un film classique, rien ne vous oblige à choisir pour personnage principal, une personne. Il peut tout aussi bien s’agir d’un concept (sauver la biodiversité) ou d’un objet (une application pour gagner en productivité).

De la même manière, lors d’une présentation, vous n’avez pas besoin d’utiliser des mots pour expliquer qui est votre personnage principal et ce qu’il fait. A la place, utilisez des images, ou contentez-vous de quelques mots-clés qui décrivent les idées, les émotions ou la situation.

2.Un adversaire

Créez un « méchant », celui qui s’oppose au personnage principal. Procédez comme pour le personnage principal, à l’aide d’images et de mots-clés. Le personnage principal ne doit pas nécessairement être introduit en premier, il peut apparaître dans l’histoire après son adversaire. Le plus important est que votre public puisse comprendre qui est qui, et ce qui est en jeu.

Là encore, l’adversaire ne doit pas forcément être un monstre terrifiant. Il s’agit simplement d’une force d’opposition au personnage principal. Donc si vous parlez d’un voyage, l’adversaire peut être la somme des obstacles et contrariétés rencontrés (routes en mauvais état, puces de lit et mauvais temps, par exemple). Si l’adversaire est composé de plusieurs éléments d’opposition, assurez-vous de présenter chaque élément sur un slide dédié.

3.L’exposition

Dans toute histoire, c’est le contexte qui donne à la fois la justification et la mise en relief des actions des protagonistes. Où se déroule l’action ? A quelle époque ? Que sait-on déjà de cet endroit ou de ces personnages ? L’exposition met en place la situation initiale, l’atmosphère, une partie des relations entre les personnages… tout cela bien souvent sans qu’un seul mot soit prononcé. L’exposition peut aussi faire anticiper au public ce qui risque de se passer. Par exemple, un film qui débute par une scène dans une cave un soir d’orage évoque un certain type d’histoire, non ?

Or, on ne présente pas la situation initiale de la même manière quand on écrit un roman, que quand on tourne un film ou qu’on prépare une présentation. Si l’histoire se déroule dans la jungle, un film montrera des plans de la forêt, tandis qu’un roman décrira la même chose à l’aide d’un lexique approprié.

Dans une présentation, ce sont les photos et images qui vous permettent de mettre en place le contexte, mais aussi les mots-clés qui décrivent l’environnement dans lequel va se dérouler l’histoire. Utilisez autant de slides que nécessaire pour l’exposition, et surtout, montrez bien quelle est la place du personnage principal dans cet univers. Si vous devez présenter votre nouveau produit, pourquoi ne pas présenter en exposition l’endroit où vous avez eu la première idée, par exemple ?

4.Le développement

Tout au cours du développement de votre histoire, vous allez décrire les obstacles, les combats, les frustrations et les moments d’inspiration rencontrés par le personnage. Dans un film, le développement laisse souvent le public en haleine, tout est possible, personne ne sait avec certitude si le héro va réussir ou échouer.

Pour adapter ceci à une présentation, il vous faut exposer pendant le développement le corps du contenu. Pourquoi le héros doit-il réussir ? Pourquoi peut-il échouer ? Ménagez quelques slides « suspense », en posant une question à la réponse incertaine, par exemple « Cette idée peut-elle survivre dans une économie mondialisée ? ». En bref, menez votre public à travers les échecs et les victoires du héros avant le retournement final.

5.La conclusion

Comment votre histoire se termine-t-elle ? Toutes les histoires ne se terminent pas bien. Certaines laissent leurs spectateurs épleurés au sortir de la salle, ou leurs lecteurs en larmes lorsqu’ils referment le livre. Mais dans tous les cas, une bonne histoire doit avoir une fin.

Dans une présentation, votre conclusion est tout simplement ce que vous voulez que votre public fasse après votre intervention. Si vous voulez les faire investir dans une société afin que votre « héros » puisse survivre, exprimez-le clairement. Si vous voulez leur montrer l’avenir radieux qui attend votre produit ou service, alors faites-le lors de la conclusion. Ce qui distingue la conclusion d’une présentation de celle d’un livre ou d’un film, c’est qu’elle doit impliquer directement votre public. Pour cela, vos derniers slides doivent être absolument explicites et sans ambiguïté sur ce que vous attendez d’eux.

Vous avez maintenant toutes les cartes en main pour faire de votre prochaine présentation PowerPoint un récit passionnant !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php