Comprendre le succès des TED talks : principaux enseignements de l’ouvrage Talk like TED: The 9 Public Speaking Secrets of the World’s Top Minds

Comprendre le succès des TED talks : principaux enseignements de l’ouvrage Talk like TED: The 9 Public Speaking Secrets of the World’s Top Minds

3901 2194 SlidePro

Le réalisateur J.J. Abrams, l’architecte Frank Gehry, le musicien Bono, le critique culinaire Mark Bittman, la diplomate Madeline Albright, l’actrice Jane Fonda… Qu’ont en commun toutes ces célébrités ? Elles bénéficient bien sûr d’une reconnaissance mondiale dans leurs professions respectives et de la part du grand public, mais elles ont aussi en commun d’être toutes intervenues à une conférence TED. Lancées en 1984 avec comme ambition initiale d’être un évènement de référence dans les domaines de la Technologie, du divertissement (Entertainment en anglais) et du Design, les conférences TED ont depuis trente ans pris de l’ampleur et couvrent maintenant quasiment tous les sujets, qu’ils soient scientifiques ou sociétaux. Les conférences TEDx, organisées indépendamment et localement dans le monde entier, sont également devenues des rencontres de référence.

Les conférences TED et TEDx connaissent un succès sans faille grâce à la qualité de leurs intervenants, qu’il s’agisse de célébrités ou non. Mais quel est donc le secret de ces orateurs qui ont fait de TED un lieu de référence incontesté où s’échangent et naissent les idées les plus révolutionnaires ?

L’auteur Carmine Gallo a tenté de percer ce mystère et nous livre ses conclusions dans son ouvrage Talk Like TED: The 9 Public Speaking Secrets of the World’s Top Minds. Selon Carmine Gallo, par ailleurs coach en communication professionnelle et ancien journaliste, « les idées sont la devise du XXIème siècle » et les individus possédant des capacités de communication et de présentation exceptionnelles sont les plus susceptibles d’être reconnus et écoutés au sein de notre société.

L’ouvrage se penche sur les techniques utilisées par quelques-uns des plus grands communicants du monde, et s’appuie sur les enseignements tirés par l’auteur au fil de sa longue expérience comme coach auprès de leaders mondiaux, dont la liste impressionnante comprend notamment Steve Jobs. Si vous rêvez de donner un jour une conférence TED, ce livre est fait pour vous. Et si votre ambition est simplement d’améliorer vos présentations professionnelles, Carmine Gallo vous donne dans cet ouvrage d’inestimables astuces pour y parvenir.

Talk like TED est constitué de trois parties, pour les trois dimensions qui rendent une présentation passionnante : la dimension émotionnelle (toucher le cœur de votre audience), la dimension de nouveauté (proposer quelque chose de nouveau) et la dimension de mémorabilité (présenter d’une façon inoubliable). L’auteur prend pour exemple des présentations TED passées et analyse la façon dont chacun des intervenants a su parfaitement mettre en œuvre ces trois dimensions. Voyons-donc cela de plus près.

1. La dimension émotionnelle

Communiquer sa passion

Carmine Gallo s’attarde longuement sur l’importance de la passion comme élément central de toute bonne histoire. Mais la passion d’un orateur ne porte pas nécessairement sur la chose la plus évidente. L’auteur donne l’exemple d’Aimee Mullins, double amputée et titulaire d’un record du monde de course aux Jeux Paralympiques. Le discours TED d’Aimee Mullins a amorcé un débat qui a bouleversé la façon dont les personnes handicapées sont perçues dans la société. Mais ce ne sont pas les prothèses qui passionnent Aimee Mullins, c’est de repousser les limites de l’être humain. S’appuyant sur des faits scientifiquement prouvés, Carmine Gallo rappelle que la passion est contagieuse, et qu’il est beaucoup plus facile pour un orateur de persuader et de motiver son audience lorsqu’il fait preuve d’un enthousiasme, d’une passion et d’une motivation véritable pour le sujet traité. En d’autres termes, « qu’est-ce qui vous fait vibrer » ?

http://www.ted.com/talks/aimee_mullins_prosthetic_aesthetics

Maîtriser l’art du storytelling

Selon l’auteur, les meilleurs orateurs sont ceux qui savent manier les histoires comme un outil pour ouvrir les esprits des auditeurs et y faire germer et grandir des idées et des émotions. Il existe trois catégories d’histoires pouvant avoir un tel impact : les histoires personnelles, les histoires arrivées à d’autres, et les histoires de succès commercial. Les histoires « illustrent, illuminent et inspirent ».

Avoir une conversation

Cela peut paraître contre-intuitif, mais selon Carmine Gallo, avoir l’air naturel demande beaucoup de travail. Il conseille aux orateurs de répéter leur discours sans relâche et de l’internaliser afin de pouvoir le présenter ensuite avec le plus d’aisance possible, comme s’il s’agissait d’une conversation avec un ami proche. Il insiste sur l’importance de contrôler en pleine conscience les quatre dimensions de la communication verbale – la vitesse, le volume, le ton et les silences – mais aussi les dimensions de la communication non-verbale : utiliser le pouvoir des gestes, et éviter d’avoir un langage corporel qui détourne l’attention (tics, rigidité excessive ou mains dans les poches par exemple).

2. La dimension de nouveauté

Enseignez quelque chose de nouveau

Selon l’auteur, l’esprit humain raffole de nouveauté. « Un élément inconnu, inhabituel ou inattendu intégré dans une présentation saura intriguer les auditeurs, les faire sortir de leurs schémas de pensée habituels et leur offrir rapidement une nouvelle perspective sur le monde. »

Créez des moments forts

Alors qu’il voulait transmettre un message fort à une conférence TED sur les dangers du paludisme, Bill Gates apporta avec lui un bocal rempli de moustiques. Il annonça alors : « Le paludisme se transmet bien sûr par les moustiques. J’en ai apporté quelques-uns, pour que vous puissiez vous mettre en situation. On va les laisser se promener dans la salle un peu. Il n’y a pas de raison pour que seuls les pauvres en profitent. » Des moments forts tels que celui-là (bien sûr, les moustiques apportés par Bill Gates n’étaient pas porteurs de risque pour l’audience) créent ce que les scientifiques appellent un évènement chargé émotionnellement, un état émotionnel particulièrement vif qui laissera dans l’esprit de l’audience un souvenir bien plus mémorable du message transmis, et l’incitera d’autant plus à l’action. La présentation de Bill Gates faisait 18 minutes, la partie du lâché de moustiques représente moins de cinq pourcents de son temps de parole. C’est pourtant le moment qui a laissé le souvenir le plus vif dans l’esprit de la plupart des gens. Selon Carmine Gallo, toute présentation devrait comprendre un tel moment.

http://www.ted.com/talks/bill_gates

Apportez de la légèreté

Carmine Gallo conseille aux orateurs de ne pas se prendre trop au sérieux, ni eux, ni leur sujet. L’esprit adore l’humour, les orateurs doivent donc lui en fournir un peu. L’humour permet aussi de diminuer les systèmes de défense de l’audience, la rendant ainsi plus réceptive au message transmis. Pas la peine de devenir le nouveau Coluche ou Gad Elmaleh ! Selon l’auteur, il suffit de faire appel à des anecdotes, des histoires, des remarques ou des enseignements que vous avez entendus par le passé et qui vous ont fait sourire vous ou vos collègues. S’ils s’intègrent bien à votre présentation, utilisez-les et exercez-vous à les raconter.

3. La dimension de mémorabilité

Tenez-vous en aux 18 minutes

Les présentations TED n’excèdent jamais 18 minutes. Cela fait suite à la découverte scientifique selon laquelle un excès d’informations empêche les idées d’être transmises correctement. L’auteur conseille aussi de s’en tenir à la règle classique de structuration du discours en trois parties principales. Carmine Gallo partage sa méthode afin de structurer au mieux votre présentation de cette façon : étape 1 – rédiger un titre qui serait parfait pour Twitter ; étape 2 – étayer le titre de trois messages principaux ; étape 3 – renforcer chacun des trois messages principaux avec des histoires, des données statistiques et des exemples. Comme nous le rappelle l’auteur, devoir présenter selon des contraintes (de temps) nécessite d’user de créativité, et ce qui ne peut apparaître dans la présentation fera ressortir ce qui y apparaît comme d’autant plus important.

Faites appel à tous les sens pour créer une image mentale

Ou pour le dire plus simplement, illustrez le contenu. Evitez le piège des slides PowerPoint surchargées, montrez plus de photos, utilisez des accessoires qui attirent l’attention et donnent vie à vos histoires.

Restez vous-même

Ce chapitre se penche sur l’importance d’être authentique, ouvert et transparent lors de votre présentation. Pour une audience, un imposteur est repérable de très loin. Selon Carmine Gallo, les orateurs TED sont capables de se trouver une réelle passion pour leur sujet afin d’établir une connexion authentique avec leur audience. N’essayez pas d’être quelqu’un d’autre, restez vous-même.

Les conseils que donne l’auteur de Talk like TED sont de l’or pour améliorer vos dons d’orateur. Que vous vous prépariez pour votre TED talk à vous, ou bien que vous ayez une présentation à faire devant vos collègues, jetez donc un œil à cet ouvrage. Pour notre part, nous n’avons pu qu’acquiescer à l’ensemble de l’ouvrage et nous comptons bien mettre en place quelques-unes de ces techniques pour nous-mêmes !

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php