On a lu pour vous : The Visual Display of Quantitative Information, d’Edward Tufte

On a lu pour vous : The Visual Display of Quantitative Information, d’Edward Tufte

6016 4016 SlidePro

Ceux qui s’intéressent un minimum à la visualisation des données ont probablement déjà entendu ou lu le nom d’Edward Tufte. Ses quatre ouvrages sur le sujet ont eu une influence remarquable sur ce domaine au cours des 35 dernières années, c’est-à-dire depuis que la visualisation des données s’est transformée. Oublié le petit schéma fastidieusement dessiné à la main, nous sommes entrés dans l’ère de la visualisation assistée par ordinateur, qui est aujourd’hui devenue accessible à quiconque possède un ordinateur avec quelques logiciels de base.

Le premier ouvrage d’Edward Tufte, The Visual Display of Quantitative Information, est également celui qui a eu le plus d’impact et de succès. Parmi les nombreux principes fondamentaux de la visualisation des données qui y sont établis, on retrouve notamment les suivants :

  • Les données sont l’élément le plus important
  • L’excellence graphique est atteinte lorsque la quantité d’informations transmise au lecteur est maximisée, en même temps que le temps nécessaire pour les lire et l’encre et l’espace nécessaires pour les représenter sont minimisés.
  • Les graphiques doivent faire preuve d’intégrité, c’est-à-dire ne pas chercher à tromper le lecteur.
  • Il faut se délester de tous les éléments encombrants et inutiles.

Le livre en lui-même est un très bel objet. L’auteur a choisi de le publier lui-même, afin de garder un contrôle complet sur la mise en page et la typographie. Edward Tufte présente de très nombreux exemples de graphiques, reprenant à la fois des visualisations anciennes créées à la main, et des graphiques plus récents créés sur ordinateur. Le résultat est fascinant, et le tout rend la lecture de l’ouvrage très agréable en plus d’être instructive.

Si Edward Tufte est célèbre pour être un ardent partisan du minimalisme graphique (moins de couleurs, de lignes, d’encre…), cet ouvrage présente cependant une approche plus nuancée. Il affirme de manière indéniable sa préférence pour le minimalisme, en invitant ses lecteurs à réduire les graphiques à leur essence principale, à diminuer le ratio encre / information quitte à utiliser des formes de graphiques inhabituelles, etc. Mais on note aussi que l’un de ses graphiques préférés, parmi ceux présentés dans l’ouvrage, est un graphique à la fois complet et complexe datant de 1869. Représentant les pertes humaines de l’armée de Napoléon lors de son invasion de la Russie, ce graphique indique également l’échelle de temps, les villes traversées et les températures, le tout en une seule image.

Ce n’est donc pas un minimalisme acharné que défend Trufte, mais bien une certaine efficience. Des données simples doivent être représentées de manière simple, inutile de créer un graphique compliqué. Si vous avez juste une série de valeurs à présenter, un tableau ou une dispersion feront l’affaire. Les graphiques complexes ne sont pas à proscrire, seulement ils doivent être réservés à la visualisation de données elles aussi complexes. Dans ce cas, cela a du sens : un graphique, même compliqué, montrera les informations de manière plus efficace qu’un texte long et chargé de données.

The Visual Display of Quantitative Information est une lecture amusante, instructive et qui vous donnera de nombreuses idées pour vos futures visualisations de données.

Laisser un commentaire

    SlidePro – Agence PowerPoint et création de plaquette commerciale

    Horaires : 09:00 – 19:00
    Adresse : 8 rue Lemercier – 75017 Paris
    Téléphone : +33(0)9.75.18.91.99



    Artisan de Slides depuis PowerPoint 2007

    CHAQUE SLIDE

    COMPTE

    css.php